Follow:
Amsterdam, Voyages

10 choses à savoir sur Amsterdam…

Hello !

 

J’espère que vous allez bien ! Me voilà revenu de ce fameux citytrip et je voulais vous écrire cet article pour vous partager un peu mon expérience et ce qu’il y a à savoir sur Amsterdam. Je vous avoue que je suis un peu partie en mode pompelup ! Je vous parle ici de ce qui m’a globalement marqué, les bons et moins bons côtés de ce voyage.

Driiing Driiing !

Attention aux vélos ! Quand on est en ville, on prend vite l’habitue de tendre l’oreille pour vérifier si une voiture arrive. Eh eh ici ça marche pas ! Si les flamands ont le vélo dans la peau, c’est encore rien par rapport aux Hollandais !
Toujours sur le qui-vive, il faut vraiment regarder devant, derrière et autour de soi avant de traverser. Ils foncent et tant pis si t’es sur leur chemin (un biker Deliveroo a failli me percuter et a continué sa route en se marrant comme un abruti…!)

Ville culturelle

Amsterdam est une ville cosmopolite et chère. La moindre visite de musée était aux alentours de 17€. Pas grand chose vous me direz mais quand vous voulez faire le musée Van Gogh, la maison d’Anne Franck, le Rijksmuseum,… le budget devient vite important !

Ville européenne

Culturelle mais européenne, et j’entends par là qu’Amsterdam est une ville chère et pas que pour les visites. En partant, je me disais « tranquille, comme à Bruxelles quoi ». Eeeeeeeh nooooooon ! J’étais vraiment étonnée de voir que, par exemple, le moindre croissant, dans le centre, on te le fait payer 2,5-3€ ! Il faut être vigilant car il y a beaucoup d’attrape-touristes, comme dans toutes les grandes villes…

Zzzzz

La question de « où dormir » se pose inévitablement quand on part quelque part. Concernant Amsterdam, si comme moi vous êtes étudiant et que votre budget est assez short, je vous conseille les auberges de jeunesse. Elles sont souvent bien situées et aux prix abordables. Contrairement aux hôtels qui eux, sont hors de prix pour une aussi bonne situation. Pour réduire les coûts, il faudra s’éloigner du centre-même…

Quand est-ce qu’on mange ?

Plutôt que de se réfugier dans les MacDo’ et autres crasses (j’ai été tentée, j’avoue), il y a moyen de trouver de chouettes endroits où manger. Que ce soit sur le pouce ou dans des petits restos à prix doux. De plus, la ville est réputée pour ses restaurants indiens. Je vous partagerai mes bonnes adresses dans un prochain article.

Des vélos, mais pas que

J’ai commencé cet article en vous parlant des vélos (comme quoi ça m’a frappé ahah !), mais cela prouve bien que les Hollandais eux-mêmes ne prennent quasi jamais la voiture et font tout en deux roues ou à pied. Pour ma part, j’ai visité la ville à pied et se balader entre les ponts et les canaux est agréable, même quand il y a de gros nuages gris à l’horizon.

Des ponts et des canaux

Avant de partir, on m’avait dit : « Amsterdam, c’est comme Bruges mais en plus grand. » C’est une ville différente malgré tout, je trouve. C’est gai de s’y perdre, de flâner et de découvrir les différents quartiers. La balade sur les canaux est à faire (vous pouvez en voir un bel aperçu sur le vlog ici) !

On sent qu’on est en Hollande !

Littéralement. Ca sent la beuh partout ! Même si on le sait quand on arrive dans la ville, c’est toujours surprenant de le sentir car ça ne fait pas partie de nos habitudes… Pas habituel non plus de croiser des écriteaux qui disent en anglais de laisser sa cigarette ou son joint dans le cendrier à l’entrée d’un bar, par exemple. Qui dit joint, dit coffieshop ! Il s’agit presque d’un phénomène culturel, en fait. Contrairement à cette image assez sombre et glauque qu’on pourrait en avoir, ces magasins (si on peut appeler ça ainsi) sont très réglementés et contrôlés. Si vous êtes sur place, c’est peut-être l’occasion de faire votre expérience ? À vous de voir !

Le quartier rouge

Qui dit Hollande, dit également filles de joie. Inévitable. En journée, la plupart de ces « filles » se font plutôt discrètes et oui, près de l’Oudekerke, par exemple, vous verrez leurs vitrines littéralement en face de l’église ! N’étant pas habitué, ça décontenance un peu, bien sûr ! (beaucoup !) Disons que ça fait partie du charme de la ville ahah ! Sérieusement, en début de soirée, on voit les néons rouges pulluler et c’est là qu’on se rend compte de l’ampleur du phénomène. Attention, comme pour les coffieshop, c’est très réglementé et contrôlé et les filles paient énormément d’impôts pour exercer. Petit détail qui m’a aussi frappé, toutes celles que j’ai vues (non je ne passe pas mon temps à les mater mais votre regard finit forcément par tomber sur elles et leur néon un moment) sont très pulpeuses.

Quand et combien de temps y aller ?

C’est la question la plus générale et la finalité de cet article en fait. Etant de Belgique, disons que c’est le même qu’à Bruxelles (qui n’est qu’à 2h30 de route). Je pense qu’on peut visiter Amsterdam n’importe quand durant l’année. C’est une ville qui a beaucoup de charme avec ses petites rues, ses ponts, ses canaux, ses petits bars et restos… Peu importe la période de l’année où vous comptez vous y rendre, finalement. Concernant la durée du séjour, je pense que 3-4 jours sont suffisants pour visiter la ville, les musées si cela vous intéresse et pour flâner dans les quartiers (parce qu’il n’y a pas que le quartier rouge, je vous rassure ! Allez faire un tour à China Town juste à côté, dans le Jordaan, le long des canaux, etc) Pour ma part, Amsterdam m’a beaucoup plu. J’y retournerai surement !

Je clôture cet article ici et je vous mets quelques photos de mon séjour. J’espère qu’elles vous plairont ! Des bisous !!

Share:
Previous Post Next Post

Ceci peut aussi vous intéresser

No Comments

Leave a Reply